Qu’est-ce que le Baby Blues ?

Qu’est-ce que le Baby Blues ?

Après avoir passé 9 mois bien au chaud, bébé est arrivé ! Quel bonheur de pouvoir le prendre dans ses bras, le dorloter, le câliner ! Dans cet instant de joie, il se peut qu’en tant que mère vous ressentiez l’envie de pleurer. Pourquoi cette situation de stress, d’angoisse passagère vous envahie-t-elle ? Quelle différence y a-t-il entre le baby blues et la dépression post-partum ? Comment s’en sortir ?

 

Baby blues : définition

Le baby blues survient généralement 3 jours après l’accouchement et ne dure pas très longtemps. Cette dépression passagère est également surnommée « syndrome du 3ème jour ». Elle se manifeste par des pleurs, un sentiment de tristesse, de solitude, d’anxiété, des sautes d’humeurs… Cette courte période concerne de nombreuses mères et s’explique par des modifications hormonales ainsi que par un manque de sommeil.

Le baby blues toucherait entre 70 et 80% des femmes qui accouchent. C’est un phénomène très fréquent.

 

Quels sont les symptômes du baby blues ?

Plusieurs symptômes peuvent apparaître entre 3 à 10 jours après l’accouchement. Ils varient d’une mère à l’autre et durent en moyenne de quelques heures à une quinzaine de jours.

- Les pleurs sans raison

- L’irritabilité

- La perte d’appétit

- L’anxiété

- Une grande fatigue

- Les sautes d’humeur

Le sentiment de ne pas être à la hauteur dans son rôle de maman mais également la sensibilité aux signaux émis par bébé s’ajoutent aux divers symptômes.

 

Comment soigner le baby blues ?

Le baby blues ne dure généralement pas trop longtemps et ne demande pas de traitement médicamenteux. Si vous sentez ce mal-être arriver, surtout parlez-en autour de vous ! Le dialogue est primordial ! En tant que jeune maman, n’hésitez à chercher du soutien autour de vous : conjoint, amies, famille, sage-femme, gynécologue… et reposez-vous afin que cet épisode désagréable cesse le plus vite possible.

Il est également très important de prendre du temps pour soi ! Organisez-vous et déléguez des taches au papa afin de vous « aérer l’esprit », et de penser à vous !

Quelle différence y a-t-il entre le baby blues et la dépression post-partum ?

Si le baby blues est un épisode passager, de courte durée, la dépression post-partum dure bien plus longtemps. Cet état dépressif peut surgir à n’importe quel moment dans l’année suivant l’accouchement pendant plusieurs mois. Les symptômes de la dépression post-partum sont plus nombreux et plus intenses que ceux du baby blues. De plus, un suivi médical et psychologique est nécessaire.

Cet état dépressif se traduit par une fatigue intense, un sentiment de dévalorisation, de solitude, un manque de soutien, une perte de goût pour la vie… Le fait que tout ne se passe pas comme on l’avait imaginé, peut engendrer une dépression post-partum. C’est une forme de dépression plus grave que le baby blues.

Et vous, avez-vous fait un baby blues à la naissance de votre ou vos enfant(s) ?

 

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire