Quel rituel pour endormir bébé?

Quel rituel pour endormir bébé?

Le sommeil est vital. Un bébé qui dort bien est un bébé serein. Il est primordial de respecter son rythme de sommeil. Pour un sommeil optimal, votre enfant doit se sentir rassuré, sécurisé. En tant que parents, il se peut que l’on redoute le moment du coucher si bébé pleure beaucoup. Le coucher, c’est le moment de séparation avec papa et maman ; ce qui s’avère être une source d’angoisse pour les enfants. Pour que cet instant se déroule du mieux qu’il soit, la mise en place de rituels est souvent très efficace.

 

Qu’entend-on par rituel du coucher ?

Instaurer « une routine » au moment du coucher permet de rassurer l’enfant. Le rituel du coucher est la phase de préparation avant l’entrée dans le sommeil. Chaque soir il faut faire les mêmes étapes (même si vous êtes fatigués ou pressés). Ces différents repères vont l’aider à trouver le sommeil. Il s’agit d’un moment privilégier avec votre enfant où confidences, câlins et complicité sont favorisés. La phase d’avant sommeil doit se dérouler dans le calme afin d’apaiser bébé. N’excitez surtout pas votre pitchoun avant de le coucher !

 

Quelles habitudes peut-on mettre en place ?

Il n’existe pas un rituel 100% efficace pour l’enfant ! En effet, chaque enfant étant différent, c’est à vous en tant que parents de trouver et d’instaurer le rituel correspondant le mieux à votre pitchoun. De plus le rituel évolue, change avec l’âge.

Quelque soit l’âge de l’enfant, avant de le coucher, l’environnement doit être calme et paisible. Il faut également respecter l’heure, c’est un repère incontournable chez les enfants.

Au départ, chez les tout-petits, le rituel peut être de donner le bain, le biberon, le changer, fermer le volet, le mettre dans sa turbulette, lui chanter une comptine ou raconter une histoire, lui donner son doudou et lui faire un gros câlin. N’attendez pas que votre bébé s’endorme pour le coucher. Il faut qu’il apprenne à s’endormir seul dans son lit en toute confiance. Si il pleure, venez le rassurer en lui expliquant que vous êtes là.

En grandissant, après le repas, il y a le brossage des dents, la mise en place du pyjama si ce n‘est pas déjà fait, le choix du livre, le temps de lecture puis viennent les câlins et les moments de confidences si besoin. Ce moment tant privilégié permet d’accroître votre complicité. Les secrets, les confidences ont souvent lieu à ce moment-là.

Le temps du coucher ne doit pas trop dépasser 15/20 minutes. Il faut faire preuve à la fois de fermeté et de flexibilité.

Voici un modèle de rituel :

 Etapes avant le coucher

Ce qu’il ne faut surtout pas faire !

- L’exciter avant d’aller le coucher

- Lui donner des écrans le soir

- Laisser la lumière allumer dans la chambre

- Faire du bruit dans la maison

- Surchauffez la chambre. Pour bien dormir, il faut une température inférieure à 20°dans une chambre.

- Se précipiter au moindre pleurs ou contraire le laisser pleurer très longtemps sans intervenir.

Comme vous l’avez compris, le rituel du soir doit se faire dans un environnement calme, apaisant, sécurisant pour l’enfant. Il n’y a pas un modèle unique mais certaines étapes doivent être respectées. Tous les enfants n’appréhendent pas le coucher de la même manière. Même si cette phase est souvent source d’angoisse pour eux, il se peut que votre pitchoun s’endorme facilement ou au contraire pleure régulièrement le soir. Ce besoin de se sentir en sécurité, rassuré diffère d’un enfant à l’autre.

Un petit conseil : Profitez pleinement de cet instant privilégié avec lui car les enfants grandissent bien trop vite !!!

 

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire