Attention : Nous sommes en congés jusqu au 23 septembre. Votre commande sera expédiée le jeudi 24 septembre.

Déni de grossesse

Publié le : 04/06/2020 15:16:05
Catégories : La grossesse

Déni de grossesse

Le déni de grossesse est un sujet qui touche de nombreuses femmes en France puisqu’il concerne environ 1 grossesse sur 500. Les femmes de toutes les classes sociales, de tout âge et de tous profils conjugaux, ayant déjà des enfants ou non peuvent être concernées.

 

Qu’est ce que le déni de grossesse?

Il désigne le fait qu’une femme est enceinte d’au moins trois mois sans avoir conscience de l’être. Aucun symptôme de grossesse n’apparaît:

- Pas de prise de poids ou très faible

- La prise d’un moyen contraceptif

- L’absence d'aménorrhée

- Les mouvements fœtaux sont confondus avec d’autres douleurs.

On distingue deux types de déni:

- Le déni de grossesse total: la grossesse est découverte au moment de l’accouchement. Suite à de fortes douleurs abdominales, la femme consulte son médecin ou va directement aux urgences. Il se peut qu’elle accouche à domicile.

- Le déni de grossesse partiel: La grossesse est découverte avant le terme mais après les 14 semaines (après le premier trimestre). Dans ce cas aussi, c’est souvent suite à de fortes douleurs ressenties qui vous entraînent vers une consultation médicale.

 

Quelles sont les causes du déni de grossesse?

Les causes sont multiples et sont dues à la situation actuelle de la femme, à son histoire. Par exemple: une relation non souhaitée, une carrière professionnelle en pleine expansion, le refus d’être mère, une période compliquée et instable….

Le déni de grossesse est reconnu depuis 1985 comme un trouble psychiatrique. Le processus psychique n’a pas lieu c’est à dire le fait de devenir “mère” mais par contre, le bébé se développe quand même. L’utérus se développe verticalement alors qu'en temps normal, il bascule vers l’avant. Par conséquent, le foetus se trouve sous les côtes de la maman.

 

Quelles sont les conséquences du déni de grossesse?

Les réactions de chaque femme sont différentes. Mais il est vrai que ce n’est pas évident d’apprendre qu’on est enceinte au moment de l’accouchement ou au bout de quelques mois. Sur le plan psychologique, les conséquences peuvent être très importantes. Certaines vont continuer de nier la situation, rester dans le déni alors que d’autres vont rapidement accepter la situation. Le lien mère/enfant sera lui aussi différent car il dépend de la réaction de la future maman… Un sentiment de culpabilité de la part de la mère peut mettre une distance dans sa relation avec son enfant ou au contraire aller dans l’excès afin de compenser le fait de n’avoir pas vu, ressenti sa grossesse.

Un suivi psychologique est fortement conseillé pour la maman. Il permet de rétablir le lien de façon saine.

 

Témoignage d’une maman: “J’ai eu l’impression que le ciel me tombait sur la tête!”

J'avais eu 18 ans en juillet quand j'ai appris que j'étais enceinte et qu'en plus j'entamais mon 7ème mois de grossesse ...

J’avais appris la nouvelle fin août après avoir consulté mon médecin généraliste pour un mal de ventre assez violent . S'en suit alors une consultation en urgence chez la gynécologue qui confirme la grossesse et m’annonce que je suis dans mon 7ème mois. C'est à ce moment là que j'ai compris que j'avais fait un déni de grossesse car je n'avais aucun signes physiques de cette grossesse. J'étais réglée tous les mois normalement et je n'avais pas pris un seul gramme.

A partir du moment où j'ai appris que j’étais enceinte mon ventre a commencé à bien s'arrondir au bout de 3 jours. Au final, j’ai pris 8kg!

Ma réaction a été de pleurer à chaudes larmes bien évidemment car je ne comprenais pas comment c'était possible, comment j'allais faire pour m'occuper d'un bébé qui plus est à 18 ans. Mais également, comment j’allais l'annoncer au papa et à mes proches, et surtout allaient-ils me croire pour le déni !!

Bref un milliard de questions te passent par la tête à ce moment-là et surtout tu as l'impression que le ciel te tombe sur la tête ...

 

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)